Tutor and Writer-Translator

(FR) Histoire-Géographie

Histoire-Géographie

BNF.jpg

Découvrez le dessous des cartes !

Vous êtes dérouté par les cartographie pour le bac ? Vous n’arrivez pas à mémoriser toutes les dates du programme d’histoire jusqu’ici ? Ou peut-être que votre enfant bute sur l’étude de documents ? Pas de panique ! Je peux vous aider ! En Histoire-Géographie, et en Sciences Sociales en général, il est utile de procéder presque on procéderait en analyse scientifique, afin d’aboutir à une étude précise et fine des thèmes au programme.

1848.jpg

Pourquoi Histoire et Géographie sont-elles enseignées dans un seul et même cours au lycé ? Non, ce n’est pas pour économiser des heures, mais parce qu’elles sont profondément liées. Comme la Physique et la Chimie, Histoire et Géographie sont les deux faces d’une même médaille. En effet, pas d’évènements sans localisation, et pas de carte sans date : la France de 1848 n’est pas délimitée de la même manière qu’elle l’est aujourd’hui, tout comme les régions françaises actuelles sont différentes de celles d'il y a vingt ans. Développer notre sensibilité à ce lien fondamental entre les deux matières, c’est commencer à raisonner en historien-géographe, et ainsi obtenir de meilleurs résulats !

diagonale du vide.jpg

Qui dit Histoire dit dates et chronologie, et qui dit Géographie dit cartes et territoires : tout comme il faut apprendre ses formules en mathématiques, ou connaître ses figures de style en Lettres, il est impératif de connaître ses dates et ses cartes en Histoire-Géographie. Car le seul moyen d’arriver à une analyse en détail d’un période ou d’une carte, c’est justement de connaître le maximum de détails possibles ! Plus le cours est mémorisé en détail, plus l’élève pourra se représenter précisément ce que c’était de vivre en Grèce au Ve siècle avant Jésus-Christ, ou de vivre dans la diagonale du vide actuellement en France, comparé au quotidien actuel en métropole. Et parfois, on peut avoir une intuition qui est erronée : en Europe, les gens n'ont commencé à se laver régulièrement et avec de l'eau qu'au XVIIIe siècle, mais cela ne veut pas dire qu’on n’avait pas un sens de la propreté auparavant: il était simplement différent du nôtre aujourd'hui. D’où l’importance de cultiver également une curiosité en la matière : si l’élève se contente du cours et d’une poignée de documents, il sera forcément moins à même de répondre à un sujet de composition qu’un élève qui aura fait l’effort de faire des recherches supplémentaires.

Paris au XIXe.jpg

Et c’est justement une des clés pour réussir en Histoire-Géographie : approfondir ! Qu’il s’agisse d’un article sur la perception de la propreté au XIXe siècle ou bien d’une étude de cas sur un exemple précis de l’effort de décentralisation en France depuis les vingt dernières années, tout effort pour aller au-delà du cours est bienvenu et même nécessaire si l’objectif est d’exceller en Histoire-Géographie au bac et durant tout le lycée. Sans forcément pousser jusqu’à une spécialisation prématurée en la matière, je donne souvent des pistes de recherche à mes élèves lorsque je vois qu’un élément du cours les intéresse ou les déroute. Si au lycée ces approfondissement ne sont pas requis par le programme, dans l’enseignement supérieur, ils font toute la différence entre un travail passable et une analyse plus poussée.

Alors si vous avez besoin d’un tuteur en Histoire-Géographie, n’hésitez pas !